Consultant(e) International(e) en vue de réaliser une étude visant à proposer un cadre pour faire du Port Autonome de Conakry (PAC) un éco-port

12/10/2020

Date limite: 19 Octobre 2020

Description du poste:

  • Reference Number : 71182 
  • 00107168 - Programme Environnement et Gest. Durable du Capital Nat

L'économie bleue est devenue une réalité incontournable pour les Etats africains, d'où son insertion dans l'Agenda 2063 de l'Union Africaine. Dés 2019, la Guinée s'est engagée dans l'élaboration d'une stratégie nationale d'économie bleue pour relever les défis auxquels elle est confrontée grâce à l'immense potentiel dont dispose le pays.

Les chantiers prioritaires inscrits au Plan National de Développement Economique et Social (PNDS) alignés sur les ODD (2016-2020) et la vision stratégique de l'émergence de la Guinée, à l'horizon 2040, vont intégrer l'économie bleue comme vecteur majeur de transition et d'optimisation de la dynamique de développement. Rappelons que la Guinée possède des réserves considérables de minerais, une agriculture à fort potentiel, des ressources halieutiques importantes, mais aussi des richesses hydrologiques diversifiées et propices à de grands barrages hydroélectriques, eux-mêmes, leviers majeurs de développement.

En plus, elle compte prés de 1.100 cours d'eau dans le pays et un littoral qui s'étend sur plus de 300 km, offrant un domaine maritime d'une grande richesse. Enfin, la Guinée dispose d'un port en eau profonde, qui s'est modernisé pour devenir un outil performant au service de l'économie du pays et de la sous-région. Dans le prolongement des travaux initiés début 2020 sur l'économie bleue, les autorités gouvernementales guinéennes, par la voix de l'un de leurs Ministres et avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ont décidé de porter une attention particulière aux perspectives offertes par le Port Autonome de Conakry (PAC).

En effet, les premiers travaux portant sur l'économie bleue guinéenne ont permis de clarifier, sous différents aspects (ressources à exploiter et à préserver, activités économiques les plus porteuses devant être encouragées, pré-conditions devant être remplies dans les domaines de la sécurité et de la sûreté, de la gouvernance et de la durabilité, etc.), le chemin devant conduire à l'élaboration d'une stratégie nationale susceptible de nourrir le prochain Plan National de Développement Economique et Social (2021-2025) en prenant en compte la question portuaire. A cette occasion, il est apparu urgent et important de s'interroger sur le potentiel de valorisation du Port Autonome de Conakry (PAC), en envisageant sa transformation en éco-port. En effet, une telle initiative peut faire de ce Port, un exemple pour la sous-région de l'Afrique de l'Ouest. Afin de faire le point sur cette question, le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud) recrute un (ou une) consultant(e) international(e) chargé(e) de la réalisation d'une étude portant sur les modalités pratiques d'évolution du Port Autonome de Conakry (PAC) vers un ECO-PORT. Pour ce travail, le (ou la) consultant(e) international(e) travaillera avec un (ou une) consultant(e) national(e), le PNUD assurant la direction de ce projet.

Les offres doivent etre envoyées uniquement à l'adresse email.