Vérifiez vos profils sociaux

Le but est de voir "comme les internautes" votre profil Facebook, Linkedin, Twitter, Google plus...

Donc visitez votre profil Facebook, Twitter, Linkedin... en tant que visiteur anonyme.

Ou tout simplement ouvrez un autre navigateur internet avec le profil d'un ami, d'un collègue... avec qui vous n'êtes pas en contact (ou supprimez temporairement une relation d'amitié avec un de vos contacts) et baladez vous sur vos profils Facebook, Linkedin... et regardez tout ce que vous pouvez voir cet utilisateur "non ami".

Cette situation est surtout vraie sur Facebook, où vous pouvez poster ou être identifié sur des publications indésirables (photos de soirées...).

Si nécessaire corrigez la situation :

  • Les photos dévalorisantes
  • Les statuts sur la politique, la religion...
  • ...

A noter :

  • rappelez vous que "s'il y a un doute, c'est qu'il n'y a pas de doute !"... c'est à dire que si vous pensez qu'un contenu est "limite", c'est qu'il est limite !
  • faites attention à votre profil Google Plus si vous êtes une entreprise, car certaines personnes laissent des mauvaises notes sur votre entreprise. Or cette information apparait directement dans le moteur de recherches de Google. Et donc il suffit d'un ou deux clients mécontents pour pourrir votre image. Dans ce contexte, vous pouvez contrer en ajoutant des témoignages positives ou en contactant les personnes mécontentes pour leur demander de changer d'avis.
  • vous pouvez pouvez "corriger" une image, en supprimant les élément indésirables ou en mettant en lumière certaines informations, cependant vous ne pourrez pas changer drastiquement votre image. Par exemple si votre produit est mauvais, vous ne pourrez pas changer la situation car vous aurez toujours des clients mécontents qui vont arriver au fil du temps. En cela, le Web rend de plus en plus difficile de vendre des mauvais produits. En revanche, il faut savoir exploiter ces retours, soit pour améliorer ses produits (les gens vous pardonneront toujours si vous vous excusez et que vous faites un geste commercial), soit pour restreindre votre cible aux personnes qui se satisfont de votre produit.